De l’union de deux talents créatifs, est né le livre Les Songes de la Louve. L’auteur et l’illustratrice se confient à travers cette magnifique entrevue. Un vrai plaisir de les lire!

 

Diane la Blanche - Songes de la Louve

L’auteur : Diane La Blanche puise son inspiration créatrice dans les profondeurs de l’être…Son écriture est instinctive, ses mots prennent racines dans sa chair, dans les mémoires enfouies des lignées ancestrales de femmes, puis viennent tambouriner dans son cœur et son esprit afin de prendre forme sous sa plume pour nous emmener dans un voyage onirique à la rencontre de nos archétypes sauvages individuels et collectifs. Cette femme d’aujourd’hui possède la magie des conteurs et conteuses d’autrefois qui par leurs histoires nous transporte dans notre propre Histoire à la rencontre de nos propres enseignements et chemins de guérison.

 

 

L’illustratrice : Marie Jamin-Hauchard alias CokecinL. Après un BAC option Art et quelques années à l’école des Beaux-Arts du Havre, je suis, depuis 2010, à mon compte. Collectionneuse de casquettes : créatrice de bijoux, organisatrice de marchés de créateurs solidaires, maître Reiki passionnée de phytothérapie, animatrice d’ateliers artistiques, je suis avant tout peintre et illustratrice avec quelques expositions et parutions dans divers livres et magasines. Mon travail est visible sur mon site http://cokecinl.com/

 

Vous connaissiez-vous avant le projet?

Marie : Absolument pas ! Plusieurs kilomètres nous séparent. Diane recherchait une illustratrice pour ses textes. Elle a fait un appel Facebook qu’un de mes contacts a vu et partagé. Un lien spécial s’est créé dès notre premier échange, j’ai eu l’impression de connaître Diane depuis longtemps et j’ai ressenti son texte bien dans les tripes. Il fallait qu’on travaille ensemble, ça coulait de source… La suite nous l’a prouvé : grande complicité, mêmes réactions, mêmes idées, mêmes envies… et clairement même humour !

Diane : J’ai reçu la proposition de Marie suite à cet appel, parmi beaucoup d’autres. Le croquis qu’elle m’a proposé a été comme une évidence, ceux qui ont suivi ont confirmé qu’elle avait intuitivement une connexion aiguë avec mon propre état d’esprit lors de l’écriture. C’était quasiment magique par moment ! Et oui, la complicité qui s’est installée en parallèle sur un plan humain est une preuve supplémentaire que nous étions faites pour nous trouver.

D’où est parti le projet des Songes de la Louve?

Marie : Je pense que Diane sera plus à même de vous répondre… Je n’étais pas présente à la naissance du texte et les illustrations sont nées après.

Diane : J’écris depuis un peu toujours, je crois… Des textes qui naissent comme ça, sans que je sache d’où ils viennent ; un « hasard » crée le déclic et les mots coulent sans effort. J’ai gardé ces textes dans des tiroirs parce qu’enfermée dans la croyance que je n’étais pas légitime à faire lire ce que j’écrivais si facilement. Puis ils ont commencé à sortir de l’ombre, timidement, lors de cercles de femmes puis dans des cadres plus larges. Découvrir que mes mots pouvaient toucher des femmes dans leur cœur et leur âme a été une sorte de révélation bousculante. A partir de là, c’était devenu impossible de ne pas partager et transmettre. Le projet étant d’ailleurs d’organiser des cercles de femmes contés autour du livre, pour aller plus loin encore dans le partage et la découverte. La nécessité d’accompagner les textes d’illustrations s’est imposée d’elle-même quand tous les contes ont été compilés. Ça ne pouvait pas être autrement.

Pouvez-nous le présenter en quelques mots?

Il existe un lien, ancestral et sacré, entre la Femme et la Louve. Les femmes ont oublié, mais les louves se souviennent, gardiennes de ce qui a été enfoui mais qui ne demande qu’à surgir à nouveau. Et quand la Louve s’assoupit, ses songes reflètent les multiples facettes qui rendaient les femmes si complexes et complètes, si puissantes. Ses songes rappellent cette sagesse qui était leur héritage et leur responsabilité.
Entrez, entrez dans cette grotte humide et chaude, dans ce ventre de la Mère. Prenez place autour du feu, reformez la magie du cercle et écoutez. Laissez-vous bercer par les songes de la Louve. Souvenez-vous avec Elle de toutes ces vies qui vous ont précédées et constituées, et de la force de votre sang. Les yeux clos, laissez-vous aller à explorer cette dualité en vous qu’il faut harmoniser, votre pouvoir de création et de destruction, votre nature d’accoucheuse et de guerrière, la solitude nécessaire et la sororité. Laisser parler votre sensualité, votre intuition, le sauvage et l’indomptable. Et l’amour. Alors vous entendrez l’appel hurlé sous la Lune Pleine…
Chaque conte s’accompagne de mises en pratique afin de vous permettre d’aller plus loin, de creuser un peu plus profond, d’avancer un peu plus sur ce chemin qui vous ramène à vous.

Pourriez-vous livrer aux lecteurs de Kulturellement vôtre un extrait du livre?

« Par le sang de mes lunes, celui de l’enfantement
Aussi vieille que le monde, je saigne et j’enseigne
Changeante comme la Lune, je donne, je prends. J’apprends
Silencieuse je veille, frissonnante je m’éveille
J’ai la force des grands chênes, la puissance de la Terre
Je danse dans le grand cercle au rythme des saisons
Et je fais l’amour comme on se venge, ou comme on donne la vie
Je suis libre et sauvage, à la fois louve et flamme
Guidée par un instinct qui ne raisonne pas
J’ai la folie des sages qui ne suivent que leurs pas
La confiance insouciante d’un enfant en demain
Je suis Femme et chez moi… je reviens! »

(Retour – Les songes de la Louve )

 

La sortie du livre est prévue pour le 12 octobre mais il est déjà disponible en prévente ici.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s